Oolong Dragon

Oolong Dragon Vaste sélection de thés de qualités

Le Thé blanc : Propriétés, Histoire, Fabrication et Bienfaits

le thé blanc - Oolong Dragon Ayant ses spécificités particulières, le thé blanc est un thé qui a une bonne réputation sur la santé de l’homme. Ce type de thé provient de la côte est de la Chine, le Fujian. Depuis plus de 200 ans, les buissons où fleurissent les bourgeons utilisés pour l’élaboration du thé blanc continuent encore à offrir de nouvelles pousses.

Propriétés du thé blanc

Faisant partie des thés qui coûtent assez cher, il s’agit d’une variété de thé délicat qui ne subit aucune fermentation durant son élaboration. Le thé blanc se caractérise surtout pour la couleur blanc argenté de ses feuilles qui lui provient, surtout, d’une sorte de plumes blanches qui les couvrent. C’est ce qui est, d’ailleurs, à l’origine de son appellation. En effet, c’est la région de Da Hao qui produit les 95 % des variétés de ce thé non oxydé.

  • Le Bai Hao Yinzhen : ce nom signifie « aiguilles d’argent aux poils blancs ». Cette variété présente, en effet, des bourgeons en forme d’aiguilles qui servent exclusivement à son élaboration ;
  • Le Baï Mu Dan : connu également sous le nom de Pai Mu Tan, le nom de cette variété veut littéralement dire « pivoine blanche ». Cette variété est conçue à partir d’un bourgeon et des deux premières feuilles du buisson ;
  • Le Yin Zhen : ce nom signifie littéralement « aiguilles d’argent ». Le jasmin est le parfum qu’on ressent généralement pour cette variété.

Fabrication du thé blanc

La qualité du thé blanc repose surtout sur la manière dont il est fabriqué et préparé.

L’élaboration

Comme tous les autres thés, le thé blanc passe par certaines étapes avant qu’il ne procure ses arômes, ses saveurs, son gout et ses propriétés médicinales.

–          La cueillette : ce sont les bourgeons encore fermés et les jeunes feuilles qui sont cueillies au niveau du buisson de 200 ans avant tout autre traitement. Cette opération commence, adéquatement, dans la première matinée du printemps ;

–          Le séchage : le séchage du thé blanc se fait naturellement sous un bon soleil avant que les feuilles ne soient déposées à l’ombre ;

Malgré le fait qu’il soit classé dans la famille de thé non oxydé, il présente, tout de même, une très légère oxydation en raison d’une faible manipulation des feuilles. Le thé blanc ne nécessite pas de flétrissage, ni de roulage. Ces étapes sont, en effet, l’origine de ce phénomène. De ce fait, les enzymes sont présentes dans les feuilles, et ces dernières sont donc plus fraîches que celles des autres types de thé. L’oxydation ne se produit donc qu’en surface des feuilles.

Simple à préparer

Afin que le consommateur du thé blanc puisse profiter des saveurs, du gout et des arômes, celui-ci doit bien infuser son thé. Cela permettra également de ne pas perdre les bienfaits médicinaux qu’il apporte.

Après ébullition, l’eau doit se refroidir jusqu’à atteindre les 30 à 85 °C. Il risquera de perdre ses propriétés antioxydantes à une température plus haute. Pour une cuillérée à café de thé blanc, la quantité d’eau adéquate est de 15 cl.

Le temps d’infusion

Le temps d’infusion du thé blanc varie selon sa variété. Cette opération peut prendre sept à quinze minutes.

–          Le Baï Mu Dan ou Pai Mu Tan : le temps d’infusion pour cette variété est de 7 minutes ;

–          Le Yin Zhen : le temps d’infusion est de 15 minutes ;

Le thé blanc dans la tasse

Comme le thé blanc n’a subi aucun traitement qui entraîne l’oxydation ou la fermentation, il est aussi faible en théine. De ce fait, sa consommation peut être effectuée en après-midi ou en soirée.

Après infusion, le thé blanc présente une liqueur jaune pâle et cristalline. Ce thé propose également un gout délicat, tendre et rafraichissant. Le thé blanc à la rose procure, pour son cas, une saveur fleurie et douce.

Les apports bienfaisants du thé blanc

Le fait de ne pas être trop manié lors de son élaboration permet au thé blanc de conserver une quantité importante de Polyphénol et de flavanols ainsi que d’autres éléments d’un thé frais. Ce contexte lui permet d’apporter des effets bienfaisants au corps humain.

Hydratant

Le thé blanc est surtout utilisé en Chine pour se désaltérer durant la période chaude de l’été.

Antiobésité

Comme certains autres thés, le thé blanc est également réputé pour ses effets qui font maigrir. En effet, il s’agit d’une substance régulatrice des graisses qui se stockent dans le corps et dans le sang.

Fontaine de jouvence

Puisqu’il contient un taux considérable de polyphénols, le thé blanc affermit l’élastine et du collagène. Cela permet ainsi de réduire l’apparition des rides et ridules. Il permet également aux articulations de fonctionner normalement.

Sept autres raisons de boire du thé blanc

Le thé blanc est encore connu pour :

  1. Son assistance au système immunitaire de l’homme grâce à la présence d’antioxydant
  2. Son effet antidouleur qui console les maux de dents, mais il baisse également la fièvre ;
  3. Sa richesse en fluorure qui donne aux dents d’éviter les caries et l’entassement des plaques ;
  4. Sa richesse en vitamine C et E qui facilite la lute contre les rhumes ;
  5. Son manque de caféine engendrant la baisse du taux de cholestérol et de la pression artérielle ;
  6. Sa protection contre le cancer polyarthrite rhumatoïde ;
  7. Son effet pour soigner la rougeole.

Le thé blanc est un remède pour traiter les maladies cardiaques.

Petite mise en garde : il faut se retenir de mettre du lait dans le thé, car le lait contient de la caséine. L’insertion de cette substance dans le thé cause une baisse considérable quant à son action bienfaisante pour remédier aux maladies cardiovasculaires.

Finalement, essayer les différentes variétés de thé blanc provenant de nombreux pieds de buissons de la province du Fujian ne fera qu’augmenter les chances d’avoir du bienfait pour son corps. Mais aussi, celui qui en boit découvrira un doux assortiment d’arômes et de saveur qui émerveillera certainement ses papilles.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire