Oolong Dragon

Oolong Dragon Vaste sélection de thés de qualités

Le thé noir : Origine, Préparation, Bienfaits et Fabrication

Thé Noir Red Jade de Taiwan Oolong DragonGrâce à ses vertus, le thé noir est de plus en plus prisé par de nombreux amateurs dans le monde. Scientifiquement prouvés, ses bienfaits sur la santé de l’homme sont, en effet, des raisons valables pour en boire. De nombreuses variétés procurent ainsi une multitude de saveurs, de gouts et de parfums. Pour ces amateurs, le thé noir est ainsi une source de bonheur, de plaisir, de bien-être et de détente.

À propos de l’origine du thé noir

Le thé noir est un produit d’origine occidentale, car, d’après l’histoire, ce sont les Anglais qui ont entrepris les deux procédés (CTC et Orthodoxe) de fabrication du thé noir depuis le 19ème siècle. Il constitue presque les plus de 70 % de production de thé mondiale. D’ailleurs, c’est le type de thé que la majorité des Occidentaux boivent. Les feuilles du thé noir trouvent, ainsi, leurs épanouissements dans les bois d’Angleterre. Cette variété de thé subit une fermentation complète lors de son élaboration.

1-      Le procédé Crush, Tear, Curl (CTC) :

Cette appellation se traduit littéralement broyage, déchiquetage, bouclage. Ce sont en effet, les étapes à suivre pour ce procédé. Le flétrissage, une étape commune des deux procédés.

Toutes les feuilles passent, par la suite, dans un cylindre pourvu de lames métalliques. Dedans, les feuilles subissent leur hachage complet.

Les feuilles atterrissent, pour finir ce procédé, dans le Ghoogi. Il s’agit d’une sorte de tonneau rotatif qui sert au roulage des feuilles hachées.

2-      Le procédé orthodoxe

Il s’agit d’un procédé qui nécessite l’exécution de cinq étapes qui sont :

1-      Le flétrissage : c’est une étape qui consiste à de réduire la teneur en eau des feuilles fraiches qui viennent d’être cueillies. Il s’agit d’une opération de 18 à 32 heures ;

2-      Le roulage : cette étape permet la fermentation des feuilles. Cette opération consiste, en effet, à briser les cellules entrainant la destruction des enzymes. De ce fait, les feuilles aboutiront à une parfaite fermentation de qualité ;

3-      La fermentation : contrairement au flétrissage, la fermentation, pour le thé noir, consiste à mettre les feuilles dans un milieu très humide avec une température assez élevée. Cette opération dure une à trois heures ;

4-      La dessiccation : c’est une étape durant laquelle les feuilles passeront de nouveau en phase de déshydratation. S’effectuant pendant une vingtaine de minutes, cette opération a pour but d’arrêter la fermentation. Elle doit être effectuée dans un milieu sec avec une température de 90 °C.

5-      Le triage : c’est l’ultime étape avant la mise en emballage des feuilles ainsi traitées.

Les Chinois qui sont à l’origine de nombreux autres types de thés ne considèrent pas cette variété du thé noir. En effet, c’est seulement le thé post-fermenté tel que le Pu-erh qui est appelé thé noir en Chine.

Entre vert et noir

Malgré quelques caractéristiques communes, ces deux types de thé présentent tout de même leurs particularités respectives.

–          Contrairement au thé vert qui se consomme en 12 mois, le thé noir peut être consommé bien des années durant.

–          Le thé noir est facile à conserver, à transporter et à commercialiser. En effet, plusieurs années de conservation, allant au-delà des 18 mois, n’engendreront pas la perte de sa saveur.

À noter que la qualité d’un thé noir dépend toujours de son milieu de culture, sa méthode de fabrication et sur la manière dont il a été préparé.

Préparation

Plantation de thé noirAfin que le gout du thé noir puisse se sentir, il lui faut une infusion avec de l’eau qui contient beaucoup d’oxygène. Mais aussi, l’eau utilisée doit avoir une température qui atteint le seuil de l’ébullition, soit 90 °C, toujours en tenant compte de la présence de l’oxygène.

Il est à noter que certaines personnes font des mélanges pour leur préparation personnelle. Parfois, celles-ci y ajoutent des fruits et d’autres parfums tels que le Canel ou du citron.

Le gout du thé noir

Le thé est disponible en de nombreuses variétés sur le marché. Ainsi, son gout dépend du mélange que le fabricant a effectué avant sa mise en vente. Certains thés noirs procurent un gout de nuage de lait ou de crème. En tout cas, le gout d’amertume ne s’y trouve pas.

Le thé noir et la santé

À l’exception de nombreux types et variétés de thé provenant de certains pays du monde à avoir, principalement, la Chine, le Japon et l’Inde, le thé noir est également très connu pour ses vertus de guérisseur.

–          Anti stress : Réduisant le taux d’hormones, la consommation de thé noir permet à la personne qui en boit de se débarrasser du stress. Le fait d’évacuer le stress permet ainsi de baisser sa tension artérielle. Ce qui permet également d’éviter les risques de crise cardiaque ou l’AVC.

–          Stopper l’ostéoporose chez les femmes (au moins quatre tasses par jour) : grâce à la présence de flavonoïdes dans le thé noir, la progression de la maladie, qui fragilise le squelette, serait considérablement arrêtée. La diminution de la masse osseuse s’arrête également, car l’assimilation du calcium est inévitable en buvant du thé noir.

Chez les hommes, le thé noir fortifie les os de la hanche. Ce qui leur permet d’amoindrir les risques de fractures.

–          Traitement contre les maladies cardiovasculaires (trois tasses par jour) : grâce aux antioxydants, le thé noir contribuerait également à la lute contre les maladies cardiovasculaires. Ces molécules diminueraient de 11 % les risques d’infarctus du myocarde.

–          Régulateur de circulation sanguine et retardateur de vieillissement : grâce à son pouvoir d’éliminer les graisses dans le sang, le thé noir permet au sang de circuler librement. Ce thé diminue également les chances d’apparition de rides et ridules.

–          Bonne humeur : le thé noir procure la bonne humeur et une bonne capacité mentale à celui qui en boit grâce à la présence de la caféine dans le thé.

–          Hydratant : le thé noir a également un effet hydratant pour le corps humain. De ce fait, il s’agit d’une boisson qui peut bien servie pour se désaltérer en été.

En récapitulant, on constate que plus on consomme du thé noir, plus on profite de tous les bienfaits qu’il procure. Cependant, aucun document scientifique n’a pas encore pu prouver l’exactitude sur la guérison ou la prévention du cancer par le thé noir. D’après les recherches, le taux de caféine dans le thé noir est de 17 mg pour 100 ml de thé noir.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire